La vermifugation chez le chien
Vermifugation/avril 19

Votre chiot peut être porteur de différentes sortes de vers. La contamination peut se produire de différentes façons : pendant la gestation, l’allaitement, l’absorption d’œufs de vers qui sont excrétés par d’autres animaux domestiques contaminés, le contact avec des limaces contaminées, le fait de manger des déchets d’abattoirs et/ou des animaux de proie ou le fait d’avoir léché des puces pendant le nettoyage du pelage.

Bien que dans de nombreux cas, on ne puisse pas distinguer de symptômes extérieurs évidents, une contamination par les vers qui n’est pas traitée peut mettre gravement en péril la santé de votre chiot. Les vers pulmonaires, une affection que l’on observe principalement chez les jeunes chiens, peut même être mortelle !

Les vers ronds (Toxocara canis) sont de loin les plus fréquents chez les chiots. Les œufs de ces vers sont aussi transmissibles à l’homme.

 « En vermifugeant votre chiot tous les mois, jusqu’à l’âge de douze mois, vous pouvez limiter à un minimum le risque qu’il excrète des œufs de vers ! »

« Pour ma santé… et la vôtre ! »
The Dog
Votre chiot

Si un foyer est touché par des œufs de vers ronds, ceux-ci peuvent se développer à l’intérieur du corps pour devenir des larves, et dans les cas les plus graves, ils peuvent atteindre les organes comme les yeux, le foie ou le cerveau.

Les enfants sont particulièrement à risque, car ils sont plus souvent en contact avec la terre. Mais les adultes peuvent aussi être contaminés. Dès lors, lavez toujours soigneusement vos mains après avoir travaillé dans le jardin, et nettoyez les excréments de votre chien le plus rapidement possible.

Boehringer Ingelheim